Gestion du temps : ‘J’ai testé la technique Pomodoro’

J,Fév, | Non classé | 0 commentaires

La technique Pomodoro, une méthode de gestion du temps imaginée par Francesco Cirillo, est-elle l’ingrédient parfait pour organiser votre emploi du temps ? Nous l’avons testé et voici ce que nous en avons pensé.

Même si vous n’êtes pas un expert en compétences organisationnelles, vous avez probablement entendu parler de la technique Pomodoro. Je l’ai découvert pour la première fois, ainsi que d’autres outils de gestion du temps aux noms étranges, lorsque j’ai créé mon entreprise en 2017. Pour ceux d’entre vous qui ont un peu d’italien, le nom « Pomodoro » pourrait faire sourire : « pomodoro » signifie littéralement « tomate ». Mais il n’y a pas ici de recettes de MasterChef : il s’agit d’une sérieuse technique de gestion du temps mise au point par le consultant Francesco Cirillo à la fin des années 1980.

Comment ça marche? Vous utilisez un minuteur –– en forme de tomate pour les puristes –– pour programmer des périodes de travail de 25 minutes , chacune dédiée à sa propre tâche, suivie d’une courte pause. L’idée est que prendre un peu de repos à plusieurs reprises est censé booster votre concentration , votre agilité intellectuelle et votre mémoire. Je dis « censé » parce qu’à ce stade, je suis encore un peu sceptique. Ce genre de solution, proposée comme une solution miracle pour la énième fois par un coach influenceur, me fait toujours rire. Ou me fait peur. Mais si vous en croyez Cirillo, la technique Pomodoro a déjà changé deux millions de vies. J’ai décidé de mettre de côté mes idées préconçues et de sortir mon chronomètre.

Pomodoro : l’art de découper son ouvrage en tranches

« Pourquoi est-ce que je veux mieux gérer mon temps ? » C’est la question qu’il faut se poser avant de se lancer. Cela vous aidera à déterminer vos objectifs avec la technique Pomodoro, comme expliqué sur le site de Cirillo. En ce qui me concerne, au-delà de la rédaction de cet article, j’aimerais décortiquer mes réflexes organisationnels. Sont-ils bons ? Est-ce que je me fatigue inutilement ? Comment puis-je me déconnecter quand tout le reste me pousse à garder les yeux fixés sur mon écran tout en travaillant à distance ? Et puis, puis-je optimiser mon emploi du temps tout en parvenant à rester créatif .

Une fois passée cette phase d’introspection, je récupère le matériel nécessaire, que chacun a à la maison : une feuille de papier, un crayon et un chronomètre. Pour ce dernier, vous pouvez utiliser celui de votre cuisine, télécharger une application ou utiliser votre smartphone. Il y a alors six étapes à suivre :

  1. Qu’elle soit triviale ou urgente, choisissez une tâche que vous aimeriez accomplir.
  2. Réglez la minuterie et concluez un accord avec vous-même : « Je vais passer 25 minutes sur cette tâche et je ne serai pas interrompu. »
  3. Travaillez sur la tâche jusqu’à ce que la minuterie sonne. Si vous pensez soudainement à une autre tâche sur laquelle travailler, écrivez-la sur votre feuille de papier en guise de rappel. Prendre des notes est un bon moyen d’alléger la charge de votre esprit et de soulager le stress.
  4. Lorsque vous entendez ce rrrring, arrêtez. Avez-vous terminé la tâche ? Bravo, vous pouvez le rayer de la liste. Si vous n’avez pas terminé, vous pouvez le faire dans votre prochaine tranche de Pomodoro.
  5. C’est maintenant que vous faites une pause de cinq à dix minutes . Essayez la méditation ou les étirements. Prendre un cafe. Faites une vraie pause, quelque chose d’éloigné de vos soucis professionnels.
  6. Tous les quatre Pomodoros , faites une pause plus longue de 20 ou 30 minutes. C’est idéal pour donner à votre cerveau le temps d’assimiler de nouvelles informations et de se reposer avant la prochaine série.

Your content goes here. Edit or remove this text inline or in the module Content settings. You can also style every aspect of this content in the module Design settings and even apply custom CSS to this text in the module Advanced settings.